Le jardin médiéval


Rédigé le Mercredi 11 Décembre 2013 à 11:02 | Lu 439 fois


L'année dernière, dans le cadre de l'Histoire des Arts, les cinquièmes ont débuté un vaste chantier à proximité du verger du collège : la création d'un jardin médiéval. La diversité des tâches à accomplir a donné la possibilité à chaque élève de s'investir activement et de s'illustrer selon ses talents et dispositions. Ce projet, conduit par Mme Aoustet, Mme Riffard et M. Bonnet, et épaulé par une météo propice, a permis aux élèves d'admirer dès la mi-juin fleurs et autres plantes semées.

La réalisation de ce jardin médiéval s'est déroulée en plusieurs étapes. D'abord, il a fallu faire des recherches ; découvrir en quoi ce jardin était différent de ceux de notre époque, quelles sortes de plantes y trouvait-on... Puis vint l'étape de la fabrication en elle-même : bêcher le sol, désherber, scier les planches pour assembler les quatre espaces de culture, tresser les branchages pour fabriquer le « plessis »... et enfin planter. Planter, mais pas n'importe quoi ! Attention aux anachronismes ! Pomme de terre et tomates proscrites, ce sont panais et plantes médicinales qui sont à l'honneur.


La réussite de ce projet l'a amené naturellement à être reconduit cette année. Avec l'aide supplémentaire de Mme Garnier, les élèves de cinquièmes ont repris en main le travail de leurs aînés. Si certaines plantes vivaces ont été préservées (lavande, thym...), d'autres sont entièrement à replanter et un gros désherbage s'annonce nécessaire. Une nouveauté à noter cette année : la plantation de vigne. On vous reparle de la cuvée Saint Joseph dans quelques années !